Diffusion du film “Dam Busters” le 13 mars à Rossignol et le 22 mai à Bouillon

Ce 13 mars à 19h30 au Centre culturel de Rossignol-Tintigny et ce 22 mai au cinéma de Bouillon, nous diffusons le film #Dambusters - The start of the riverlution. La projection sera suivie d'un moment d'échange avec Céline Hanzen et Quentin Dubois, chargés de mission "Eau" du Parc national.

Nous ne sommes pas tous bien au fait des problèmes que posent les nombreux barrages et obstacles qu’on trouve sur nos cours d’eau, et notamment dans le bassin de la Semois. Devenus pour la plupart obsolètes, ces ouvrages ont notamment pour effet d’empêcher la libre circulation des poissons, ce qui peut impacter la reproduction d’une série d’espèces.

Partout en Europe, des passionnés prennent ce problème à bras-le-corps en sensibilisant et en agissant pour démanteler ces barrages. C’est leur histoire que raconte le film #Dambusters (“Les briseurs de barrages”). Il suit Pao, une jeune Espagnole qui part à la rencontre de personnes se battant pour des rivières libres, sans entraves.

Une projection et une discussion

Le 13 mars (Centre culturel de Rossignol-Tintigny) et le 22 mai (cinéma de Bouillon) à 19h30, dans le cadre des Journées wallonnes de l’Eau, nous vous proposons d’assister à la projection de ce joli documentaire co-produit par la Word Fish Migration Foundation et le WWF, avec le soutien de Wetlands International ou encore de The Nature Conservancy, et mis en lumière par le mouvement Dam Removal Europe.

En plus de la projection, nous vous proposerons également un moment d’échange avec Céline Hanzen et Quentin Dubois, chargés de mission Eau pour le Parc national de la Vallée de la Semois, et qui travaillent notamment sur la thématique des obstacles sur les rivières. De nombreux obstacles à la continuité écologiques sont en effet présents sur notre territoire. Nos équipes évaluent leurs impacts et les solutions possibles pour améliorer la résilience du bassin de la Semois, tout en tenant compte des aspects sociologiques, culturels et économiques. Céline et Quentin vous en diront plus sur l’action du Parc national en la matière, et répondront à toutes les questions que vous pourriez vous poser.

Le prix d’entrée pour cet événement est fixé à 3 euros. L’inscription et le paiement peuvent être effectués sur le site du Parc Tiers-lieu de Rossignol.